Siège auto

baisser la TVA pour mieux protéger les enfants

 

En 2015, 80% des enfants tués et 50% des blessés entre 0 et 12 ans l’ont été en tant que passagers d’automobile, le plus souvent faute d’avoir été bien attachés ou installés dans un siège adapté à leur taille.

C’est justement pour favoriser le renouvellement des sièges auto des enfants et permettre aux parents d’accéder aux systèmes de protection plus fiables que cinq pays européens en ont réduit le taux de TVA (taxe sur la valeur ajoutée).

Afin que la France les rejoigne dans cette démarche, l’association Prévention Routière propose aux pouvoirs publics d’abaisser le taux de TVA des sièges auto de 20% à 5,5%.

Retrouver le détail de ces informations dans le livre blanc.